jeudi 20 septembre 2018

3ème semaine : Les relations aux autres J4

Jeudi, 4ème jour de notre journal de bord sur les relations aux autres.

Une évidence pour certains mais une difficulté pour d'autres, savoir dire NON!



C'est aussi prendre soin de soi que de dire non. Une façon de se préserver, de se garder du temps pour soi, de se respecter, et d'aller dans le sens de ce que l'on veut.

J'ai vu cette phrase "Savoir dire non, c'est être libre d'être soi" ou bien "savoir dire non s'est se dire oui à soi même"

Autant dire que c'est une interaction avec les autres qui peut être bénéfique nous.

Alors, on a le droit de dire non sans culpabiliser.

Non aux relations toxiques qui nous étouffent.

Non à ces personnes négatives, gouffres psy qui nous font voir la vie en noir et nous vide de notre énergie.

Non, à cette réunion car on a besoin de se retrouver au calme / en famille.

...

Non tout simplement !

Et cela donne même une plus grande valeur au OUI!

A demain.

mercredi 19 septembre 2018

3ème semaine : Les relations aux autres J3

Oh lala, je ne suis pas en avance aujourd'hui pour vous proposer une chose qui va améliorer vos relations aux autres.

Mais c'est pas grave, mieux vaut tard que jamais.

Mais je me dépêche, pas toujours facile, mais il faut accepter les autres comme ils sont.


Il ne faut jamais avoir l'idée de les changer.
Ils évolueront de toutes façons de part l'environnement qui les entoure, à l'aide des personnes qu'ils côtoient, des exemples qu'il voient, des évènements qui leur arriveront...

Il faut accepter le fait que les personnes qui vous entourent n'aient pas les mêmes idées que vous, ne soient pas au même niveau de réalisation que vous (que se soit dans l'éducation, au niveau du zéro déchet, de leur empreinte carbone, de leurs idées politiques...).

Et oui, même les gens pour qui vous avez de l'affection, peuvent avoir des idées divergentes, ou même des idées qui vous paraissent d'un autre âge ou totalement absurdes.


Mais il est primordial pour soi d'agir en accord avec ce que vous dicte votre cœur.
Et si une chose vous parait vraiment intolérable, il est important de prendre son courage à deux mains et d'intervenir.


Ce que vous pouvez faire c'est montrer l'exemple : être heureux, montrer votre intérêt pour la non violence éducative, parler des économies que vous avez réalisées avec la décroissance, les bienfaits que vous ressentez  grâce au zéro déchet et au minimalisme... et laissez les autres évoluer, vous leur servez juste de guide :)



mardi 18 septembre 2018

3ème semaine : Les relations aux autres J2

A présent que l'on regarde les gens que l'on croise, nous allons (en se forçant au départ)
faire un compliment à une personne, lui dire ce que l'on apprécie chez elle ou dans ce qu'elle fait.



On commence facile avec son compagnon, sa compagne, ses enfants, une personne de sa famille, de son entourage proche, un(e) collègue de travail...

Puis on corsera se défi avec une personne que l'on connait moins mais que l'on croise de temps en temps : la boulangère, le serveur qui nous sert notre café tous les jours, la serveuse du restaurant ou l'on a été manger...


Des exemples?

 - J'apprécie ton travail / ton implication / le temps que tu passes à...
 - Vous avez un joli sourire
 - Ta tenue te va bien
 - Tu es rayonnante
 - C'est très bon ce que tu as préparé
 - J'aime passer du temps avec toi
 - J'aime discuter avec toi
...

Et pourquoi pas un(e) inconnu(e)?

Oui ok, c'est pas facile de passer le cap, je comprends, cela peut être parfois mal interprété, mais l'idée du papier avec les compliments offerts (voir image) est une alternative à ne pas délaisser.
A mettre dans la salle de pause du boulot, à un arrêt de bus, sur un panneau d'affichage...
Cela laissera surement un sourire sur les lèvres d'une personne, et cela changera positivement le cours de sa journée.







lundi 17 septembre 2018

3ème semaine : Les relations aux autres J1

Bonjour, j'espère que vous avez passé un bon week-end ensoleillé et ressourçant.

Après avoir vu comment améliorer son bien-être et son humeur à l'aide de l'alimentation (1ère semaine), mais aussi comment "prendre soin de soi" (2ème semaine), nous allons voir comment améliorer nos relations aux autres, et par effet de rebond améliorer notre estime de soi.

Aujourd'hui, je vous propose de prendre conscience des autres, et les respecter en tant que tels.

Il est détestable lorsque l'on rencontre une personne que l'on connait que cette dernière fasse semblant de ne pas nous voir.
Il en va de même avec les inconnus que l'on croise dans la rue, les personnes sans nom que l'on rencontre tous les jours.
Montrez aux gens qu'ils ne sont pas seuls, que vous les avez remarqué, que vous avez remarqué leur présence, qu'ils ne sont pas invisibles.
Créez du lien.


Alors en pratique, comment cela se passe?

Regardez les gens avec qui vous travaillez, ceux que vous croisez, et souriez leur (ne dit-on pas que le sourire est contagieux?).

Lorsqu'une personne vous parle, regardez la.

Si votre téléphone sonne pendant une discussion avec une personne en face de vous, de quel droit l'appel téléphonique va t'il primer sur votre échange actuel?
Regardez le numéro et appuyez sur refuser, vous rappellerez plus tard, le numéro appelant sera de toute façon enregistré dans votre portable.

Une personne semble en difficulté et vous pouvez l'aider? Laissez tomber tous vos aprioris, éteignez vos réflexions mentales, et faites preuve de bienveillance et d'empathie. (un exemple ici)

Si vous rencontrez une personne qui pleure, offrez lui un mouchoir.

...

Les exemples sont multiples, à chacun d'être "aware" et attentif envers les autres.

Cela ne vous coûte rien, je ne vous demande même pas de donner la pièce à une personne dans le besoin (même si c'est aussi une forme de prise de conscience de ces personnes qui souffrent tellement d'être transparentes).


Et parce qu'après on se sent comme un super-héro du quotidien grâce à ce petit rien et qu'à un  moment ou à un autre, cela nous reviendra quand on en aura le plus besoin.

vendredi 14 septembre 2018

2ème semaine : Prendre soin de soi J5

Allez, dernier jour de cette semaine "Prendre soin de soi" avant d'attaquer nos "relations aux autres".

Bon, je sais que certains points que nous avons abordé cette semaine ne sont pas forcément facile à mettre en place, mais en y travaillant un peu cela deviendra une habitude qui sera bénéfique pour vous et donc effet papillon, sur votre entourage.


Que va t'on-faire aujourd'hui?
On va respirer.

Vous connaissez la respiration complète, celle que l'on fait naturellement dès notre plus jeune âge mais qui malheureusement à tendance à disparaitre.
Pour savoir si vous respirez correctement, posez une main sur votre ventre et une autre sur votre poitrine et inspirer.
Laquelle se soulève le plus?

Souvent c'est celle qui se trouve sur la poitrine qui monte le plus, or c'est justement la preuve que votre respiration est "bloquée". Vous ne respirez qu'avec la partie haute de vos poumons, le diaphragme ne bouge quasiment pas, votre apport en oxygène n'est pas optimisé, le stress peut s'installer.
Schéma de la respiration complète

Il faut dans un 1er temps effectuer sciemment cette respiration complète en veillant à ce que la main sur le ventre soit celle qui se soulève le plus au fur et à mesure de votre inspiration.
Au début ce n'est pas facile mais cela se travaille.

Effectuer cette respiration pendant quelques minutes pour en sentir les bénéfices.

Vous pourrez, je dirais même vous devez refaire cette respiration lorsque vous sentez une angoisse, un stress, une colère, un énervement monter.
On oxygène tout le corps, le cerveau...cela détend, permet d'y voir plus clair, de prendre du recul, de réfléchir posément.

Des petites choses qui permettent de se sentir mieux, lorsque l'on est confronté à des situations qui peuvent vous mettre mal à l'aise ou tout simplement pour être au meilleur de nous même.

Bon week-end à vous et à lundi.

jeudi 13 septembre 2018

2ème semaine : Prendre soin de soi J4

Aujourd'hui, on va apprendre à se faire des auto-massages.
Parce que oui, on n'est pas obligé d'aller dans un institut,ou d'avoir une autre personne avec soi, pour se détendre en quelques instant.
Et comme on dit "y'a pas de mal à se faire du bien", ou alors "on n'est jamais mieux servi que par soi même"!


Alors je vous donne en lien des exemple d'auto-massage, à faire en toute circonstance, ou avant d'aller se coucher :

Un article complet ici

On commence par le massage des mains

Le massage des pieds avec une balle de tennis
Un autre ici, avec les jambes et les pieds (et des liens pour pratiquer sur d'autres parties du corps)

et un autre ici, praticable au travail lorsque plus-rien-ne-va ou tout simplement pour se détendre, qui part de la tête puis nuque, cou et épaules

Vous trouverez d'autres exemples en effectuant une petite recherche sur internet.

Je compte sur vous pour voir lequel vous fait du bien et est facile à pratiquer et à rajouter bien sûr dans votre routine de soins quotidien.

mercredi 12 septembre 2018

2ème semaine : Prendre soin de soi J3

Aujourd'hui, c'est mercredi, et le mercredi c'est "i'm happy".

Comme le disait Voltaire : "Aujourd'hui, j'ai décidé dêtre heureux parce-que c'est bon pour la santé", et c'est vrai et en plus la bonheur est contagieux.

Mais que faire pour être happy?

Se ménager des moments à soi et les vivre en pleine conscience (oui je sais cela reviens souvent, mais on en décuple la saveur et les bénéfices).

En pratique, comment fait-on?

On se met LA musique, LA chanson qui nous rend joyeux et nous donne envie de chanter et danser.

On se prend un thé ou un café au soleil en appréciant la chaleur de ce dernier sur sa peau

On rend visite à un(e) ami(e) positive et rayonnante, une personne qui va nous booster.

On se créé une boite à bonheur en y mettant tous un tas de petites choses qui nous rappellent de bons moments (tickets de concert, de sortie), des photos, des choses que l'on aime (un CD de musique, son film préféré...), des sachets de thé parfumés... j'ai dis ce que vous aimez!

On se fait un auto massage dans un moment de calme

On apprécie de voir ses enfants jouer ensemble sans se disputer.

On sort faire un tour en mettant tous nos sens en éveil afin de voir les fleurs et leur couleur, sentir leur parfum, écouter les oiseaux, sentir le vent sur son visage, gouter une fraise des bois...

Ce ne sont que des exemples, la liste peut être longue de petites choses qui permettent d'apprécier le quotidien.

Et si en plus vous notez ces petits bonheurs dans un cahier dédié, ou votre agenda, votre bullet-journal (bujo pour les intimes)... à la fin de la journée, vous pourrez vous y replonger rapidement en cas de chute de moral.

On s'y met? ;)

mardi 11 septembre 2018

2ème semaine : Prendre soin de soi J2

Mardi, 2ème jour de notre semaine dédiée à prendre soin de soi.

Jeux de miroir : kaléidoscope

Aujourd'hui un petit rituel à adopter tous les jours en se regardant dans le miroir le matin : on se sourit et on se dit bonjour.


Le sourire est contagieux!

Lorsque l'on sourit en regardant les autres, on a conscience de sourire, cela nous rend heureux. Une personne nous sourit et c'est un bol de bonne humeur qui nous traverse.
Alors quand c'est nous même qui nous sourions dans un miroir, l'effet se cumul.
Et dès potron-minet cela nous met en joie pour le reste de la journée.

Prendre le temps de se saluer, c'est se considérer comme une personne à part entière. On salue les gens que l'on croise le matin, son ou sa compagne, ses enfants, ses colocataires, sa famille...

Et nous? j'ai envie de dire
Pourquoi ne nous saluons-nous pas le matin?


lundi 10 septembre 2018

2ème semaine : Prendre soin de soi J1

Bonjour et bienvenu dans cette nouvelle semaine ou l'on aborde le concept de prendre soin de soi, de s'occuper de soi.
On prend le temps de regarder la beauté du monde


Alors déjà pourquoi?
Parce que si l'on ne s'occupe pas de soi tous les jours, on n'est plus en mesure de prendre soin des autres, de ses enfants, son partenaire, sa maison, son environnement, son travail....

Si vous avez déjà pris l'avion (bon pas pour moi mais on me l'a raconté), si vous regardez bien les consignes de sécurité, vous remarquerez que l'on vous demande de mettre le masque à oxygène en premier en cas de dépressurisation, puis ensuite de vous occuper de le mettre à vos enfants.
En effet, que se passerait-il pour eux, si vous tombiez dans les pommes par manque d'oxygène? Qui leur mettra le masque à oxygène si vous avez perdu connaissance?
Alors oui, cette situation montre bien la nécessité de penser à soi, pas par égoïsme, ou égocentrisme, mais pour être en mesure d'être présent pour les autres. 
Prendre soin de soi pour prendre soin des autres!

Alors convaincu? C'est parti...
On fait le lien avec la semaine dernière sur l'alimentation, et on prend l'habitude de manger en pleine conscience, sans perturbations extérieures, pas de TV pas d'ordinateur, pas de téléphone... le calme, la zénitude. Pas de cri, de dispute, le repas devient un moment de partage et pas que de nourriture.

On se concentre sur ses sensations, ce que notre corps nous dit, se que l'on ressent.
On prend le temps de regarder ce que l'on va manger, sa couleur, la mise en forme, de bien mâcher, d’apprécier le goût de ce que l'on mange, la texture, le bruit que cela fait....

Cela parait bizarre, et je vous invite à regarder "les biscuits de la pleine conscience" (extrait de la BD "Emotions, enquête et mode d'emploi" aux éditions Pourpenser) pour mieux comprendre.

Cette pleine conscience sera ensuite à adopter pour différentes situations de la vie quotidienne et vous permettra de vous recentrer, de vivre pleinement le moment présent et d'en savourer chaque seconde.


A demain ;)

dimanche 9 septembre 2018

1ère semaine : alimentation J5

Ouh làlà que je ne suis pas en avance pour publier cet article.
Les journées sont bien occupées, mais je ne vous oublie pas.

Alors avec du retard, le voici quand même mon 5ème conseil sur l'alimentation : on stoppe le grignotage!

Certaines personnes ont besoin de fractionner leurs repas dans ce cas là je me parle pas de grignotage.

Le grignotage est souvent compulsif et lié aux émotions. Il permet de combler une attente, un manque... et pèse souvent lourd sur la balance et sur la santé.
Sans compter le fait qu'il perturbe la digestion et affaiblit l'organisme.

Mais pourquoi?

Une digestion s'effectue en 5 à 6 heures pour un adulte (4 à 5 heures pour un enfant).
Lorsque vous mangez un repas varié avec une crudité, des féculents, des glucides, des protéines, des lipides... votre estomac se programme pour cette digestion.
Cette dernière commence environs 20 à 30 minutes après que vous aviez arrêté de manger. C'est le temps nécessaire pour que votre corps évalue la taille du bol alimentaire, les différents ingrédients qui le compose, et donc il prépare les enzymes digestives qui seront effectives ainsi que la quantité.
Le programme est lancé.

Si vous consommez un aliment, quel qu'il soit, cela va perturber la digestion qui va s'arrêter, votre corps devra re-analyser le contenu de l'estomac afin de reprogrammer la digestion en fonction du nouveau bol alimentaire.
Autant dire que le stopper 1 fois dans sa journée, ça va aller, mais plusieurs fois en mangeant : un bonbon, un café sucré, un bout de gâteau, un fruit, un jus de fruit, un soda.... vous imaginez le stress que cela va lui induire. Il doit se stopper et reprogrammer son système de manière incessante, pour cela il a besoin d'énergie.
Il l'utilisera au détriment de l'activité cérébrale ou physique (coup de fatigue), du système immunitaire, du maintient des constantes physiologiques...


Pour éviter de grignoter, il y a plusieurs possibilités, déjà être conscient du stress que l'on génère à son propre corps, éviter les tentations, se brosser les dents après un repas, équilibrer ses repas, et garder une collation si le besoin s'en fait sentir uniquement , vers 17h30 (fruits et oléagineux par exemple).


Le mieux est le trouver le déclencheur de ce grignotage, et une fois trouvé on peut agir dessus par des moyens tels que l'aromathérapie, la lithothérapie, des fleurs de Bach...


Je vous transmets un lien vers un texte de Monsieur Robert Masson (Naturopathe, ex enseignant en faculté de médecine de Paris XIII et qui fût mon professeur de naturopathie), sur le grignotage : site de mon collège Eric Gandon
Ce texte fait réfléchir et permet de prendre conscience de certaines choses et de se poser des questions.


On se retrouve la semaine prochaine sur le thème s'occuper de soi!! :)